Socialisme, l'allié de la corruption qui travaille main dans la main avec les lobbyistes | Jean Boulle Luxury | Scoop.it
François Hollande a affirmé mardi vouloir aller « aussi loin que possible » en matière d’exemplarité et de transparence. Mais alors qu’on l’attendait sur l’éventuelle création d’un registre obligatoire de lobbyistes, accessible à tous sur Internet, ainsi que sur l’ouverture de nouvelles données publiques, le chef de l’État n’a fait guère d’annonces concrètes.